Mettons fin aux prêts à taux abusifs

La pandémie a touché les plus pauvres et les plus vulnérables alors que les riches continuent de s’enrichir! 

Selon Statistique Canada plus de 3 millions de Canadiens.nes vivent sous le seuil de la pauvreté, et avec la pandémie de la Covid-19, plusieurs familles, des entrepreneurs, des personnes seules ou vulnérables ont vu leur situation financière se dégrader. Pour joindre les deux bouts, sans autre possibilité, plusieurs d'entre eux ont dû se tourner vers des prêteurs à taux d’intérêts élevé. 

Beaucoup de gens utilisent ces prêts pour acheter de la nourriture, pour payer leur loyer ou pour subvenir à leurs besoins essentiels. Cependant, les pratiques entourant ces prêts ne sont pas bien encadrées et au lieu d’aider les Canadiens.nes, cela finit par les restreindre dans une spirale d’endettement avec des taux d’intérêts faramineux pouvant atteindre 500%(en plus des frais cachés).  

Le gouvernement fédéral doit agir maintenant en :

  • Adoptant le projet de loi C-274 
    • Pour modifier le Code Criminel afin d'abaisser le taux d'intérêt légal maximal de 60 % à 30 %;
    • Pour inclure dans le calcul du taux d'intérêt les frais payés par une personne pour obtenir une couverture d'assurance;
    • Pour abroger l’échappatoire relative sur les taux d’intérêt criminel concernant les conventions de prêt sur salaire;
  • Adoptant motion M-74 
    • Pour créer des cercles d'emprunt coopératifs ou à but non lucratif pour protéger les consommateurs à faible revenu et autres consommateurs vulnérables contre les pratiques de prêt à taux d’intérêts élevé;
    • Améliorer l'accès à des options bancaires équitables telles que les cercles d'emprunt.

Joignez-vous à moi pour dire au gouvernement fédéral de mettre fin aux prêts prédateurs et de commencer à aider les familles canadiennes. 

Signerez-vous?

Sauvegarde…
Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour