À LA UNE ~ Oliver se défend de minimiser les risques

Le ministre des Ressources naturelles, Joe Oliver, s'est défendu de vouloir minimiser la menace climatique, hier, et a affirmé qu'il s'agit d'un problème "urgent".

Devant un comité parlementaire, le ministre a dû répondre aux critiques de l'opposition, qui lui a reproché les propos qu'il a tenus la semaine dernière en entrevue éditoriale à La Presse. Le ministre a alors avancé que les craintes au sujet du réchauffement climatique commencent à s'estomper et que, selon des scientifiques, elles sont "exagérées".

Sommé de se "rétracter" par le député néo-démocrate Peter Julian, le ministre a indiqué qu'il n'a jamais remis en question la gravité de la menace climatique. Il voulait plutôt illustrer la complexité de la science climatique. "J'ai dit à répétition que je considère que c'est un problème important, a affirmé M. Oliver. La science du climat est complexe."

"Un problème urgent"

En point de presse, le ministre a affirmé que son gouvernement prend très au sérieux les changements climatiques. "J'ai été très explicite, je considère que c'est un problème urgent, a-t-il affirmé. Et les sources que j'ai citées considèrent que c'est un problème urgent."

Ses explications n'ont guère convaincu le député Julian, qui est critique du Nouveau Parti démocratique en matière de ressources naturelles. "Ses commentaires étaient très clairs, a-t-il déclaré. Ce qu'il essayait de faire, c'est d'insinuer que ce n'est pas urgent, que c'est exagéré et que les Canadiens ne sont pas préoccupés."

Le député libéral Ted Hsu estime pour sa part que la politique du gouvernement en matière d'environnement risque de nuire à l'économie canadienne. Il cite en exemple le projet Keystone XL, qui permettrait d'acheminer du pétrole des sables bitumineux vers les États-Unis, et que le président Barack Obama étudie.

"N'est-il pas embarrassant pour la première ministre de l'Alberta, lorsqu'elle va à Washington, de devoir composer avec le fait que le Canada perd des dizaines de millions de dollars en revenus parce que le président Obama n'a pas la licence sociale d'approuver ce pipeline, car nous n'avons pas fait assez pour contrer les changements climatiques?"

Articles récents

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Les libéraux doivent faire toute la lumière sur les processus de filtrage

Le porte-parole du NPD pour le patrimoine canadien, Peter Julian, a émis la déclaration suivante :

« Nous avons appris qu’un consultant pour un projet de lutte contre le racisme financé par le gouvernement fédéral était connu pour avoir tenu des discours haineux en ligne contre les communautés juives et francophones. C’est tout à fait inacceptable. Nous exigeons que la ministre du Patrimoine prenne des mesures fermes et mette fin à son contrat.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Hockey Canada doit cesser de tergiverser sur ses problèmes systémiques

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :
 
« L’annonce faite aujourd’hui par Hockey Canada est une autre manœuvre dilatoire pour retarder le travail important et urgent qui s’impose pour lutter contre la culture toxique au sein de l’organisation. Bien que la nomination d'un juge de la Cour suprême soit crédible pour mener le processus d’examen de Hockey Canada, ce ne sera pas la première fois que l’organisation sera soumise à un tel processus.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Le NPD réclame la comparution des ministres devant le Comité du patrimoine

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine canadien, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :

« Les Canadiennes et Canadiens sont horrifiés par les incidents d’agression sexuelle et par les témoignages sur Hockey Canada. Ils se posent de nombreuses questions sur la façon dont cette culture toxique peut persister dans nos organismes sportifs et sur ce que le gouvernement fait pour éviter que de telles situations ne se reproduisent.

Êtes-vous prêt·es à passer à l’action?

Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour