À LA CHAMBRE ~ Question ~ Agir contre les changements climatiques

lang_blog_post_outdated

    M. Peter Julian (Burnaby—New Westminster, NPD): Monsieur le Président, le Secrétaire général des Nations Unies dénonce le laisser-faire des conservateurs sur les changements climatiques et réclame une politique plus ambitieuse et visionnaire. Il note que le Canada manque de leadership et qu'il devrait, dès maintenant, amorcer une transition vers une économie verte.

    Pourquoi les conservateurs déçoivent tant les Nations Unies et la communauté internationale? Pourquoi n'ont-ils pas de plan pour lutter contre les changements climatiques?

    M. Colin Carrie (secrétaire parlementaire de la ministre de l'Environnement, PCC): Monsieur le Président, notre gouvernement veut parvenir à un accord équitable à Paris, qui comprend tous les émetteurs et toutes les économies. Il est important que cet accord soit durable, flexible et efficace. Entre-temps, le Canada continuera de prendre des mesures concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en maintenant une économie forte.

    De plus, le Canada émet moins de 2 % des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale. Les émissions par habitant du Canada sont maintenant à leur niveau le plus bas.

    M. Peter Julian (Burnaby—New Westminster, NPD): Monsieur le Président, la réalité, c'est que leur soi-disant politique est un échec, et qu'elle coûte des millions de dollars à l'économie canadienne. C'est la réalité.

    En plus, au lieu de s'attaquer aux changements climatiques, les conservateurs s'attaquent aux honnêtes citoyens avec le projet de loi honteux du député de Vancouver-Sud.

    Ban Ki-moon a bien raison de dénoncer l'inaction de ce gouvernement. À cause de 20 ans d'inaction de la part des libéraux et des conservateurs, on se place parmi les pires pays industrialisés.

    La question est claire: les conservateurs vont-ils accepter un accord global contraignant pour lutter contre le réchauffement de la planète, oui ou non?

    Mr. Colin Carrie (Parliamentary Secretary to the Minister of the Environment, CPC): Mr. Speaker, as I have said before, we are working with all of our international partners so that we have an effective agreement. We are proud of our record. We are a founding member of the Climate and Clean Air Coalition. We have made significant investments to help support green energy and infrastructure internationally. We have one of the cleanest systems in the world. We have already regulated the transportation and electricity sectors. We are planning to reduce HFCs, one of the fastest growing greenhouse gases in the world.

    Thanks to these actions carbon emissions will go down close to 130 megatonnes from what they would have been under the Liberals, and we have done it without a job-killing carbon tax.