À LA CHAMBRE ~ l'usage de la torture pour obtenir de l'information est inefficace

M. Peter Julian (Burnaby—New Westminster, NPD):

Monsieur le Président, le comité sénatorial du renseignement, aux États-Unis, a publié un rapport indiquant que les prétendues techniques d'interrogation musclées auxquelles des activistes ont été soumis sont inefficaces et qu'elles n'ont jamais permis d'obtenir de l'information utile pour prévenir un complot terroriste. La conclusion est simple: la torture ne fonctionne pas. Pourtant, au Canada, le gouvernement conservateur a répudié les valeurs canadiennes fondamentales en donnant au SCRS, à la GRC et à l'Agence des services frontaliers du Canada des directives qui les autorisent à utiliser et à communiquer de l'information obtenue par la torture.

Le gouvernement annulera-t-il ces directives immédiatement?