À LA CHAMBRE ~ Déclaration du NPD sur la situation en Égypte

lang_blog_post_outdated

"Je suis profondément secoué par les peines de mort prononcées contre 529 personnes à Minya, en Égypte.

Les néo-démocrates se joignent au rang des groupes de défense des droits de la personne ainsi qu’aux alliés internationaux pour dénoncer cette condamnation de masse ayant eu lieu à la suite d'un simulacre de procès qui n'a duré que deux jours. Ce procédé a eu pour effet de ne pas garantir la tenue d'un procès équitable, ce qui est profondément préoccupant. Cette décision doit être renversée.

Le gouvernement du Canada doit exhorter les autorités égyptiennes à assurer que les droits de la personne fondamentaux de tous les Égyptiens sont respectés, peu importe leur affiliation partisane ou leurs croyances personnelles et que l’état de droit est, lui aussi, respecté. Le gouvernement doit aussi demander aux autorités égyptiennes d’abandonner les charges retenues contre le citoyen canadien et journaliste Mohamed Fahmy.

Un système judiciaire qui est régi par la primauté du droit et fondé sur le respect des libertés fondamentales est essentiel à la démocratie et une condition préalable à la stabilité durable. Les néo-démocrates continueront de s’opposer à la peine de mort et de demander le respect des principes démocratiques en Égypte."