À LA CHAMBRE ~ déclaration du député ~ Affronter la réalité des changements climatiques

lang_blog_post_outdated

M. Peter Julian (Burnaby—New Westminster, NPD):

Monsieur le Président, les changements climatiques continuent de constituer une menace pour notre avenir et coûtent des milliards de dollars à l'économie canadienne. Or, les conservateurs continuent de se soustraire à l'obligation d'agir.

Le premier ministre a promis de réglementer les émissions du secteur pétrolier et gazier. Pendant des années, il nous a répété d'attendre la réglementation. Puis, un jour, le premier ministre a décidé que son propre plan était insensé. Malgré leur promesse d'un système de plafonnement et d'échange lors de la campagne électorale de 2008, les conservateurs se disent maintenant contre toute mesure à l'égard de la crise climatique.

Qu'en est-il des libéraux? Il y a quelques jours seulement, le chef du Parti libéral a annoncé qu'il ne croit pas que le gouvernement fédéral ait un rôle à jouer dans la lutte contre les changements climatiques. Quelle honte! C'est la voix d'un parti corporatiste qui défend le projet de pipeline Keystone et qui estime que fixer un prix pour le carbone, c'est pour les autres.

 

Seul le NPD est fiable pour ce qui est d'agir dans le dossier des changements climatiques. Lorsque le NPD formera le gouvernement plus tard cette année, nous prendrons des mesures, car les Canadiens méritent mieux de la part de leur gouvernement.