POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Un projet de loi du NPD veut interdire les symboles haineux

OTTAWA – Aujourd'hui, le leader parlementaire du NPD, Peter Julian, député de Burnaby–New Westminster, a déposé le projet de loi d’initiative parlementaire C-229 qui empêcherait quiconque de vendre et d'afficher des symboles qui incitent à la haine. Les symboles qui seraient interdits sont les croix gammées et autres emblèmes nazis du régime génocidaire, les symboles du Klu Klux Klan et le drapeau confédéré, symboles de l’esclavage, du racisme et de la suprématie blanche. Le projet de loi C-229 est un outil conçu pour lutter contre la violence et la haine grandissantes dans les communautés canadiennes.

« Tout le monde a le droit de se sentir accueilli, en sécurité et respecté dans sa communauté. Donner libre cours à la vente en magasin et à l’exposition publique de ces symboles haineux a pour effet de faire revivre le traumatisme des personnes qui ont été, et continuent d’être, la cible de violence et d’oppression, a déclaré M. Julian. Les symboles ayant servi à inciter à la violence contre des personnes n’ont pas leur place dans notre société. J’espère que tous les député·es vont appuyer ce projet de loi. J’espère également que le gouvernement va travailler avec nous pour éviter de normaliser ou de tolérer les symboles haineux et pour rendre nos communautés meilleures pour tout le monde. »

Lors des manifestations de cette semaine à Ottawa, d’ignobles croix gammées nazies et des drapeaux confédérés ont été exhibés au centre même de la démocratie canadienne. Or, bien avant les manifestations, la pandémie de COVID-19 a révélé les profondes inégalités socio-économiques dont souffrent les populations les plus vulnérables du pays. L’islamophobie, l’antisémitisme, le racisme, l’homophobie, la transphobie et la misogynie sont des problèmes croissants dans notre société. Les crimes haineux et violents contre des personnes autochtones, noires, asiatiques et d’autres communautés racialement marginalisées ont augmenté et le nombre de groupes haineux au Canada a décuplé durant la pandémie. Pourtant, les symboles haineux sont en vente libre partout au pays.

« Les gens en ont assez des gestes symboliques. Le temps de la rhétorique est terminé : le gouvernement doit agir. L’interdiction des symboles haineux comme les croix gammées ou les insignes du Klu Klux Klan est plus importante que jamais pour permettre aux Canadiennes et Canadiens de se sentir en sécurité, a ajouté M. Julian. Il nous appartient à tous d’arrêter la propagation de la haine dans nos communautés. Et ce projet de loi est un pas dans la bonne direction. »

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou [email protected]

Visualiser dans votre navigateur: http://www.npd.ca/nouvelles/un-projet-de-loi-du-npd-veut-interdire-les-symboles-haineux

Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour

Restez connecté•e avec Peter