POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Sport Canada et le gouvernement ont lache les Canadien·nes dans l’affaire Hockey Canada

À la suite de questions posées par le député néo-démocrate Peter Julian aujourd’hui, des représentants de Hockey Canada ont confirmé que les cadres supérieurs reçoivent des primes de plusieurs milliers de dollars en cas de victoire au Championnat du monde


Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine canadien, Peter Julian, a fait la déclaration suivante : 

« Les allégations troublantes impliquant des membres de l’équipe canadienne ayant pris part au Mondial de hockey junior 2018 et celles entourant l’équipe nationale junior 2002-2003 ont mis en lumière la culture toxique qui règne au sein du sport canadien. Le gouvernement libéral doit assumer la responsabilité de son rôle de bailleur de fonds de Hockey Canada, dont la culture a causé un préjudice considérable aux jeunes femmes et hommes.

Alors que Hockey Canada a conclu des règlements à l’amiable dans le cadre de poursuites pour agression sexuelle collective et qu’elle n’a apporté aucun changement, les libéraux ont continué de verser à l’organisation des millions de dollars chaque année. De plus, des documents remis à notre comité ont révélé aujourd’hui que les cadres supérieurs de Hockey Canada reçoivent des primes de plusieurs milliers de dollars en cas de victoire au Championnat du monde. Il y a donc, sans équivoque, un intérêt financier pour les dirigeants à ce que des joueurs talentueux et très performants restent sur la glace, malgré leur comportement personnel potentiellement répréhensible.

Les familles canadiennes sont très perturbées d’apprendre que les frais d’inscription au hockey de leurs enfants ont servi à régler une affaire d’agression sexuelle. Le gouvernement libéral doit s’assurer que l’argent des contribuables ne servira plus jamais à conclure des règlements dans le cadre de poursuites pour agression sexuelle et que ces actes horribles ne se reproduiront plus. L’argent durement gagné par les gens ne doit pas servir à financer un climat où les abus sont monnaie courante et où les coupables sont protégés. 

Il incombe à la ministre de savoir ce qui se passe dans son propre gouvernement et de réagir lorsqu’il finance des abus. Malheureusement, beaucoup de personnes ont perdu confiance dans la capacité des libéraux, de Sport Canada et de Hockey Canada à faire preuve de transparence au sujet de cette culture propice à la violence et aux abus sexuels et à prendre des mesures concrètes pour éradiquer ces agissements.

Aujourd’hui, j’ai demandé la tenue d’autres audiences afin que l’on puisse faire toute la lumière sur ces allégations. Les néo-démocrates vont continuer de faire pression sur les libéraux et sur Sport Canada pour qu’ils assument leurs responsabilités et prennent enfin des mesures pour protéger les femmes dans le milieu sportif canadien et au-delà. Nous réclamons également que le gouvernement crée un bureau de l’ombudsman du sport afin d’assurer la surveillance et la reddition de comptes aux Canadiennes et Canadiens. »

 

– 30 –
 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou [email protected]

Visualiser dans votre navigateur: www.npd.ca/nouvelles/sport-canada-et-le-gouvernement-ont-lache-les-canadiennes-dans-laffaire-hockey-canada

Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour

Restez connecté•e avec Peter