POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Les néo-démocrates, représentants d'entreprises et syndicats obtiennent une augmentation des subventions salariales

« Comme vous le savez bien, les entreprises canadiennes souffrent. Elles luttent pour leur survie. Par extension, plusieurs travailleurs et travailleuses souffrent également – des centaines de milliers ont déjà été licencié·es et beaucoup d'autres craignent de perdre leur emploi, a affirmé M. Singh dans une lettre conjointe adressée au premier ministre. Dans les semaines à venir, des millions de Canadiens et Canadiennes pourraient se retrouver sans travail et d'innombrables entreprises pourraient fermer leurs portes dans tout le pays en raison des mesures de santé publique destinées à ralentir la propagation de la COVID-19. L'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement aidera, espérons-le, les entreprises à rester ouvertes et, plus important encore, les gens à conserver leur emploi. »

La lettre envoyée au premier ministre par M. Singh a également été signée par Gord Johns, porte-parole du NPD pour les petites entreprises, par Dan Kelly, président, directeur général et président de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, par Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos, par Jerry Dias, président national d'UNIFOR, et par Paul Meinema, président national des TUAC Canada.

L'annonce faite aujourd'hui par le Premier ministre que son gouvernement répond à cet appel est une bonne nouvelle pour les travailleuses et travailleurs de tout le Canada. En augmentant la subvention salariale, il est plus avantageux de maintenir les travailleuses et travailleurs en poste et d'éviter des licenciements. Plus le nombre de personnes qui restent activement employées sera élevé, plus le retour à la normale sera facile à mesure que les mesures de distanciation sociale prendront fin, ce qui permettra de maintenir un cycle de paie régulier pour un plus grand nombre d'employé·es et d'alléger la pression sur le nouveau programme de Prestation canadienne d'urgence.

« Notre main-d'œuvre qualifiée est l'un des atouts dont le Canada peut être le plus fier. Le maintien de notre main-d'œuvre est essentiel pour conserver la demande dans notre économie et soutenir nos communautés, a ajouté M. Singh. Vous pouvez compter sur la collaboration du NPD pour mettre en place une subvention salariale supérieure à 75 %. Les travailleuses et travailleurs ont besoin de cette mesure pour protéger leur emploi et les employeurs ont besoin de cette mesure pour protéger leur entreprise. »