POUR DIFFUSION IMMÉDIATE ~ DES MILITANTS DU CANADA ET DE L’HÉMISPHÈRE SUD DEMANDENT AU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL DE VOTER EN FAVEUR DU PROJET DE LOI C-331

OTTAWA – Plus de 50 organisations, qui représentent plus de trois millions de personnes au Canada, appuient le projet de loi C-331. La première heure de débat en deuxième lecture sur C-331 a eu lieu le lundi 29 avril. Plusieurs de ces organisations ont fait parvenir une lettre ouverte au premier ministre demandant au gouvernement du Canada de voter en faveur de C-331.

« Nous croyons que le Canada doit promouvoir les valeurs de respect, de justice sociale et de protection de l’environnement et qu’il doit faire respecter les droits des peuples autochtones et ceux en matière de travail, d’environnement et de droits de la personne à l’étranger. Il est temps pour le gouvernement canadien de faire preuve de leadership en facilitant l’accès aux tribunaux canadiens pour les victimes étrangères de pratiques abusives de la part d’entreprises », dit la lettre.

C-331 créerait le cadre législatif nécessaire pour la responsabilisation des entreprises en modifiant la Loi sur les Cours fédérales afin de permettre à des ressortissants étrangers de présenter au Canada des réclamations en responsabilité civile pour des actions qui surviennent à l’étranger. En plus de donner la compétence exclusive à la Cour fédérale dans ces cas, le projet de loi établirait la façon dont la Cour fédérale et la Cour d’appel fédérale peuvent exercer leur compétence à entendre et à juger ces réclamations en responsabilité civile.

Le projet de loi C-331 a été rédigé en 2006 par le député Peter Julian, en étroite collaboration avec le professeur adjoint à la faculté de droit de l’Université Carleton Nick Milanovic, avec Mark Rowlinson, avocat du droit du travail et adjoint du directeur national canadien des Métallos Ken Neumann, ainsi qu’avec un avocat du droit du travail, un arbitre et un représentant syndical.

« Des lois plus fortes sont nécessaires de toute urgence au Canada afin de s’attaquer aux violations des droits environnementaux et de la personne ainsi qu’à d’autres pratiques connexes de la part d’entreprises. Pour y arriver, il faut du leadership de la part de nos représentant.es élu.es », a déclaré M. Rowlinson.

Pour sa part, M. Milanovic a affirmé que « tant que vous et moi ne nous soucions pas d’exiger des compagnies canadiennes qu’elles respectent des droits fondamentaux dans leurs activités à l’étranger, rien ne s’améliorera. Nous pouvons devenir un modèle de réels changements si nous insistons pour que nos entreprises respectent les droits de la personne, de l’environnement et du travail; voilà pourquoi il est tellement important d’appuyer le projet de loi C-331. »

« L’appui à ce projet de loi est essentiel au développement de mécanismes contraignants d’application de la loi pour traiter les terribles violations des droits des peuples autochtones et des droits internationaux du travail, de l’environnement et de la personne qui se produisent dans l’impunité », a souligné M. Julian.

Ce projet de loi arrive à un moment crucial de l’histoire du Canada. Avec l’élection fédérale qui aura lieu plus tard cette année, nous pressons l’ensemble des député.es de voter en faveur de cette mesure législative avant la fin de cette session parlementaire.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou [email protected]

En suivant ce lien vous pourrez télécharger la liste de ceux et celles qui appuient C-331

La lettre ouverte en français est disponible ici.

On peut aussi voir la lettre ouverte en anglais.

Articles récents

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Les libéraux doivent faire toute la lumière sur les processus de filtrage

Le porte-parole du NPD pour le patrimoine canadien, Peter Julian, a émis la déclaration suivante :

« Nous avons appris qu’un consultant pour un projet de lutte contre le racisme financé par le gouvernement fédéral était connu pour avoir tenu des discours haineux en ligne contre les communautés juives et francophones. C’est tout à fait inacceptable. Nous exigeons que la ministre du Patrimoine prenne des mesures fermes et mette fin à son contrat.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Hockey Canada doit cesser de tergiverser sur ses problèmes systémiques

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :
 
« L’annonce faite aujourd’hui par Hockey Canada est une autre manœuvre dilatoire pour retarder le travail important et urgent qui s’impose pour lutter contre la culture toxique au sein de l’organisation. Bien que la nomination d'un juge de la Cour suprême soit crédible pour mener le processus d’examen de Hockey Canada, ce ne sera pas la première fois que l’organisation sera soumise à un tel processus.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Le NPD réclame la comparution des ministres devant le Comité du patrimoine

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine canadien, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :

« Les Canadiennes et Canadiens sont horrifiés par les incidents d’agression sexuelle et par les témoignages sur Hockey Canada. Ils se posent de nombreuses questions sur la façon dont cette culture toxique peut persister dans nos organismes sportifs et sur ce que le gouvernement fait pour éviter que de telles situations ne se reproduisent.

Êtes-vous prêt·es à passer à l’action?

Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour