Les libéraux et les conservateurs refusent d’aider les gens qui ne peuvent pas se payer leurs médicaments

Les libéraux et les conservateurs ont voté contre le projet de loi du NPD visant à faire de l’assurance médicaments universelle pour tous une réalité au Canada, laissant derrière eux des millions de Canadiens et Canadiennes.


OTTAWA – Alors qu’un Canadien·ne sur cinq n’a pas les moyens de s’offrir les médicaments prescrits par son médecin et que la COVID met en évidence les lacunes de nos soins de santé, un programme national d’assurance médicaments universel et public est plus que jamais nécessaire. Les libéraux et les conservateurs ont voté contre le projet de loi C-213 du NPD, Loi édictant la Loi sur l’assurance médicaments du Canada, qui ouvre la voie à l’établissement d’un régime d’assurance médicaments universel, à payeur unique, complet et public.

« C’est décourageant, a déclaré le chef du NPD, Jagmeet Singh. C’était l’occasion pour les libéraux de respecter un engagement qu’ils prennent depuis plus de 24 ans. Aujourd’hui, ils ont clairement affirmé leur désintérêt à aider les gens qui ont du mal à payer leurs médicaments : ils préfèrent se ranger du côté des grandes compagnies pharmaceutiques et abandonner des familles partout au pays. Ce n’est pas le bon choix, mais nous ne laisserons pas les libéraux ruiner nos efforts. Nous allons continuer de nous battre pour les gens qui comptent sur nous. »

En s’opposant à un projet de loi qui ouvrirait la voie à un régime d’assurance médicaments canadien, les libéraux de Justin Trudeau ont brisé leur promesse aux électrices et électeurs et ont abandonné leur engagement d’aider les personnes dans le besoin sur le plan financier et médical. Pourtant, les sondages montrent que la majorité des Canadiennes et Canadiens sont largement favorables à un régime d’assurance médicaments national (88 %), et cette nouvelle opposition du premier ministre Justin Trudeau et de ses libéraux reste encore plus déconcertante. Par ailleurs, ils ont voté contre leur propre rapport dirigé par le Dr. Hoskins.

« Nous savons que les familles d’un bout à l’autre du pays ont du mal à payer leurs médicaments, a déclaré le leader parlementaire du NPD, Peter Julian (New Westminster–Burnaby). Nous avons présenté ce projet de loi dans le but de rendre la vie des gens meilleure et plus abordable. Les libéraux et les conservateurs n’en veulent pas. Au lieu de travailler pour votre famille, ils se rangent du bord des grandes compagnies pharmaceutiques et d’assurance. Ils travaillent pour les riches. En revanche, les néo-démocrates se battent pour vous. »