COMMUNIQUÉ ~ Les citoyens sont déçus par le processus d’approbation des oléoducs des conservateurs

lang_blog_post_outdated

Le NPD croit que les changements apportés par les conservateurs au processus d’approbation de l’Office national de l’énergie (ONE) affaiblissent les consultations publiques. L’incapacité des conservateurs à bien encadrer le processus d’approbation des pipelines laisse les résidents de la Colombie-Britannique dans l’incertitude.

En janvier, l’ONE a invité les personnes qui habitent le long de l’oléoduc de Kinder Morgan qui traverse Burnaby à prendre part au processus d’approbation. Toutefois, la requête initiale de l’entreprise ne concernait qu’un seul tracé et ne portait pas sur les tracés alternatifs que Kinder Morgansonge maintenant à utiliser et les citoyens qui seront potentiellement touchés n’ont plus la possibilité de participer.

« Les personnes qui habitent le long du tracé qui vient d’être rendu public ont le droit de faire entendre leur opinion, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’énergie et ressources naturelles, Peter Julian (Burnaby—New Westminster). Le fait d’aller de l’avant à ce stade-ci créerait un dangereux précédent, qui permettrait aux entreprises de contourner le processus de consultation. »

L’ONE tient désormais des audiences publiques avant même que la demande d’une entreprise ne soit jugée complète, les citoyens sont donc parfois pris au dépourvu, comme à Burnaby. Le député du NPD Kennedy Stewart (Burnaby-Douglas) a fait part des inquiétudes de ses concitoyens à la Chambre et a demandé au gouvernement d’appuyer la relance du processus d’audiences publiques.

« Les conservateurs ont créé cette situation en modifiant le processus entourant l’approbation des pipelines par l’ONE, a affirmé Kennedy Stewart. Mes électeurs apprennent que, maintenant, il pourrait y avoir un oléoduc qui passe dans leur cour arrière après que la requête initiale soit déjà fermée. C’est inacceptable. »

L’ONE a refusé hier de répondre à la demande de Kennedy Stewart de relancer le processus d’audiences publiques afin d’assurer que les citoyens qui habitent le long des nouveaux tracés à Burnaby puissent se faire entendre.