COMMUNIQUÉ ~ Le gouvernement manque à ses obligations envers les personnes vivant avec un handicap

« Le rapport manque des repères précis pour améliorer la situation des 600 000 personnes handicapées vivant dans la pauvreté. La situation est encore plus sévère chez les communautés autochtones, elles sont complètement ignorées par le gouvernement. Ce rapport est un amalgame de programmes sans vision cohérente », déplore la porte-parole des personnes vivant avec une limitation fonctionnelle, Manon Perreault (Montcalm).

Malheureusement, ce rapport confirme que le gouvernement conservateur ne prend pas ses obligations au sérieux. De plus, malgré de nombreuses requêtes, il tarde encore à désigner un organe de contrôle indépendant pour assurer la bonne application de la convention.

« Le NPD va continuer de réclamer aux conservateurs des actions concrètes afin d’améliorer le bien-être des personnes vivant dans une situation de handicap, de réduire la pauvreté et d’améliorer leurs possibilités d’emploi », a ajouté le porte-parole adjoint, Mike Sullivan (York South-Weston).