A LA CHAMBRE ~ Question ~ Est-ce que le premier ministre va passer à l'action sur ces échappatoires injustes?

Cliquez pour démarrer la vidéo : https://youtu.be/hEdK_Z3MJK0

M. Peter Julian (New Westminster—Burnaby, NPD): Monsieur le Président, de plus, ils signent encore des ententes avec des paradis fiscaux. C'est cela, la réalité.

    Le premier ministre peut agir dès maintenant sur certaines questions. Plus de 3 milliards de dollars sont perdus en raison des échappatoires fiscales comme les options d'achat d'actions. Plus de 10 milliards de dollars d'impôt s'en vont dans les paradis fiscaux, pendant que le peuple manque de logement et de médicaments et pendant que de nombreuses communautés des Premières Nations manquent d'eau potable. C'est une question de choix.

     Est-ce que le premier ministre va passer à l'action sur ces échappatoires injustes?

Le très hon. Justin Trudeau (premier ministre, Lib.):

    Monsieur le Président, ça me fait plaisir de pouvoir utiliser la question du député d'en face pour parler justement de ce que nous sommes en train de faire par rapport au logement social.

     Nous sommes en train d'investir 40 milliards de dollars, avec les provinces, dans le logement abordable et social partout au pays. Ce sont des investissements historiques, du jamais-vu. Nous sommes en train d'investir dans nos communautés autochtones pour éliminer les avis d'ébullition partout au pays d'ici 2021. De plus, nous sommes en train d'investir dans les Canadiens qui en ont besoin et dans la classe moyenne par l'entremise de l'Allocation canadienne pour enfants. Nous continuons d'investir dans ceux qui en ont besoin.

M. Peter Julian (New Westminster—Burnaby, NPD):

    Monsieur le Président, la vérité, c'est que nous n'avons jamais vu autant d'inégalité au Canada que sous la gouverne du premier ministre.

    Le premier ministre ne sait tout simplement pas comment dire non aux riches Canadiens qui veulent éluder le fisc en plaçant leur argent à l'étranger. Cela fait du tort aux Canadiens: aux Canadiens qui n'ont pas les moyens de payer des médicaments, aux Canadiens condamnés à l'itinérance parce qu'il y a si peu de logements abordables, et aux communautés autochtones qui n'ont pas accès à de l'eau potable.

    Pourquoi le premier ministre ne prend-il pas de mesures contre les paradis fiscaux afin de pouvoir fournir de l'assurance-médicaments, des logements abordables et de l'eau potable aux Canadiens?

Le très hon. Justin Trudeau (premier ministre, Lib.):

    Monsieur le Président, comme je l'ai affirmé, nous avons pris et continuerons de prendre des mesures pour contrer l'évitement fiscal et l'évasion fiscale. Je remercie toutefois les députés d'en face d'avoir soulevé la question de l'assurance-médicaments, car de ce côté-ci de la Chambre, nous reconnaissons que les Canadiens paient trop cher les médicaments sur ordonnance, et le gouvernement prend maintenant des mesures audacieuses pour réduire les prix. Nous avons adhéré, comme les provinces et les territoires, à l'Alliance pancanadienne pharmaceutique, qui négocie une baisse des prix pour les programmes publics d'assurance-médicaments. Dans le budget de 2017, le gouvernement a investi plus de 140 millions de dollars pour améliorer l'accès aux produits pharmaceutiques et appuyer les innovations dans le système de santé. Nous continuerons de nous assurer que les Canadiens ont les moyens de payer...

Articles récents

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Les libéraux doivent faire toute la lumière sur les processus de filtrage

Le porte-parole du NPD pour le patrimoine canadien, Peter Julian, a émis la déclaration suivante :

« Nous avons appris qu’un consultant pour un projet de lutte contre le racisme financé par le gouvernement fédéral était connu pour avoir tenu des discours haineux en ligne contre les communautés juives et francophones. C’est tout à fait inacceptable. Nous exigeons que la ministre du Patrimoine prenne des mesures fermes et mette fin à son contrat.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Hockey Canada doit cesser de tergiverser sur ses problèmes systémiques

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :
 
« L’annonce faite aujourd’hui par Hockey Canada est une autre manœuvre dilatoire pour retarder le travail important et urgent qui s’impose pour lutter contre la culture toxique au sein de l’organisation. Bien que la nomination d'un juge de la Cour suprême soit crédible pour mener le processus d’examen de Hockey Canada, ce ne sera pas la première fois que l’organisation sera soumise à un tel processus.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - Le NPD réclame la comparution des ministres devant le Comité du patrimoine

Le porte-parole du NPD en matière de Patrimoine canadien, Peter Julian, a fait la déclaration suivante :

« Les Canadiennes et Canadiens sont horrifiés par les incidents d’agression sexuelle et par les témoignages sur Hockey Canada. Ils se posent de nombreuses questions sur la façon dont cette culture toxique peut persister dans nos organismes sportifs et sur ce que le gouvernement fait pour éviter que de telles situations ne se reproduisent.

Êtes-vous prêt·es à passer à l’action?

Les Services offerts en circonscription
Attend an Event

Recevoir les mises à jour