À LA CHAMBRE~ Question ~ coupures aux services essentiels aux anciens combattants

   M. Peter Julian (Burnaby—New Westminster, NPD): Monsieur le Président, on a hâte d'avoir un gouvernement qui reflète les valeurs canadiennes.

    Le ministre des Anciens Combattants nous a dit hier qu'il a coupé les postes de 1 000 spécialistes qui venaient en aide à nos anciens combattants car ils ne sont que d'obscurs bureaucrates qui passent leurs journées à faire des photocopies. C'est faux. Seulement 10 % des coupures touchent des postes administratifs.

    Pourquoi le premier ministre laisse-t-il son ministre tromper les anciens combattants? Pourquoi ne pas le congédier? Il est incompétent et il n'a plus la confiance des anciens combattants.

    Le très hon. Stephen Harper (premier ministre, PCC): Monsieur le Président, on comprend très bien la position du NPD: il veut protéger les postes des bureaucrates du ministère des Anciens Combattants et il est contre les services pour les anciens combattants.

    Let me give tell members, in line of this question, precisely what I am talking about. In fact, in the veterans independence program, the department cut 100 people whose only job was to process small claims from veterans that are now allowed automatically. That is what we did.

    At the same time, we increased benefits under the veterans independence program. The NDP voted against that.