À LA CHAMBRE ~ Les comités de la Chambre, Citoyenneté et immigration

Monsieur le Président, plus de 50 % des gens de ma circonscription sont des néo-Canadiens. Par ailleurs, on constate ces dernières années une détérioration du système d’immigration. Peut-être que la députée n’est pas d’accord avec moi sur ce qui s’est passé sous l’ancien régime des conservateurs, mais elle devrait convenir qu’au cours des deux dernières années, la situation s'est détériorée pour les néo-Canadiens, à cause des changements qui ont été mal communiqués et qui sont souvent contradictoires.

En conséquence, beaucoup de néo-Canadiens qui ne savent plus à quel saint se vouer s’adressent à des consultants en immigration. Nombre de ces consultants sont extrêmement professionnels et se mettent en quatre pour leurs clients. D’autres profitent malheureusement de l’absence de réglementation pour prendre avantage des néo-Canadiens qui souhaitent désespérément avoir un système d’immigration qui fonctionne pour eux.

Dans ces circonstances et vu la détérioration des services offerts aux néo-Canadiens, le gouvernement ne voit-il pas l’urgence d’agir pour avoir un système d’immigration qui fonctionne pour tout le monde et la réglementation qui s’impose entourant la pratique des consultants en immigration?