À LA CHAMBRE ~ Déclaration ~ NPD ~ Égalité

Mme Sheila Malcolmson (Nanaimo—Ladysmith, NPD):  

    Monsieur le Président, après des décennies de manifestations, de résistance et de lutte acharnée, en cette Journée internationale des femmes, nous pouvons constater que le mouvement féministe est plus fort que jamais.

     Aujourd'hui, toute la Chambre était occupée par des jeunes femmes. Cette démonstration saisissante a donné un nouveau visage au leadership. Je tiens à saluer plus particulièrement la déléguée Arezoo Najibzadeh, qui a décidé de laisser sa place vide pour représenter les innombrables femmes qui n'ont pas voix au chapitre sur la scène politique.

    Il faut que toutes les femmes puissent se faire entendre. Tout le monde doit se montrer solidaire pour relever les défis qui se présentent au Canada. Or, les gouvernements libéraux et conservateurs qui se sont succédé n'ont pas répondu à l'appel. Il est grand temps que les libéraux donnent suite à leur discours féministe.

    Il faut poser des gestes pour les femmes et les générations futures. Les néo-démocrates ne cesseront jamais de se battre pour le droit des femmes à l'égalité et pour les droits de la personne.